Sécurité incendie

Sécurité incendie

Le Service de sécurité incendie de la Ville de Matagami a pour mission de s’assurer de la protection de la population en réduisant les risques et en minimisant les pertes humaines et matérielles causées par les incendies et autres sinistres. C’est aussi de mettre toute l’énergie nécessaire à préparer le personnel pour que les interventions soient efficaces et sécuritaires.

La brigade est composée d’une trentaine de pompiers volontaires, dont six officiers, soit un directeur, un directeur adjoint, deux capitaines et deux lieutenants.

Les principales fonctions du service sont :

  • Interventions pour sauver des vies humaines lors de sinistres;
  • Interventions lors d’incendies ou d’accidents graves nécessitant les outils de désincarcération;
  • Interventions lors de déversements de produits dangereux ou de fuites de gaz.

 

 

Conseils pratiques

Il veille sur votre sommeil!

L’avertisseur de fumée fait partie intégrante de nos habitations. C’est l’appareil le plus efficace, le moins coûteux, le plus facile à installer et à entretenir ainsi que le plus fiable afin d’alerter les occupants d’un logement de la présence de fumée au tout début d’un incendie.

Il est prouvé qu’un avertisseur de fumée installé correctement et maintenu en bonne condition peut sauver des vies et contribuer à réduire les pertes matérielles par le feu, du seul fait que les pompiers sont alors appelés plus rapidement.

Un bon avertisseur de fumée doit porter les homologations ULC (Underwriters Laboratories of Canada) ou ACNOR (Association canadienne de normalisation). On doit l’installer au plafond près des chambres à coucher, mais éloigné de la salle de bain, car la vapeur d’eau chaude peut causer un déclenchement inutile.

Deux fois par an aux changements d’heures, on doit changer la pile de tout avertisseur de fumée et procéder à son nettoyage en passant délicatement l’aspirateur à l’intérieur du boîtier. L’utilisation de piles rechargeables n’est pas recommandée. De plus, l’état de la pile devrait être vérifié tous les mois en utilisant la fonction d’essai située sur l’avertisseur.

Il est recommandé de vérifier le mécanisme de détection deux fois par année.

Afin de vous assurer de la parfaite efficacité d’un avertisseur de fumée, vous devriez le remplacer lorsque la date de durée qu’a inscrite le fabricant dans le boîtier est échue.

L’extincteur est conçu pour éteindre un début d’incendie

 

Un extincteur portatif en bon état de fonctionnement permet d’éteindre un début d’incendie et de limiter les dégâts. Il doit être placé dans un endroit à l’abri des risques d’incendie et près d’une sortie.

Il existe plusieurs types d’extincteurs pouvant éteindre différents types d’incendies. Lors de l’achat d’un tel appareil, on doit s’assurer que l’extincteur choisi conviendra aux types de combustibles présents dans le bâtiment.

Les matières combustibles sont classées en quatre types :

  • A Combustibles ordinaires (bois, papier, tissu, caoutchouc, etc.)
  • B Liquides inflammables (mazout, essence, graisse de cuisson, solvants, etc.)
  • C Matériel électrique sous tension (câblage, boîte de fusibles, moteur électrique, etc.)
  • D Métaux combustibles (magnésium, sodium, zirconium, etc.)

L’extincteur portatif idéal pour la maison est de type à poudre ABC d’une capacité minimum de 5 livres. Il est de plus recommandé de choisir un appareil dont la capacité d’extinction est identifiée par le code 2A-10BC, muni d’un manomètre, rechargeable et approuvé par un laboratoire d’essai agréé au niveau national (exemple : ULC).

Prévenir les accidents…

…dans la cuisine

Prendre des précautions pour prévenir les feux déclenchés pendant la cuisson contribuera de manière significative à protéger votre famille et votre demeure des incendies. Ils entraînent plusieurs décès et causent des centaines de blessures chaque année. Les feux causés par des incidents de cuisson peuvent tous être évités.

Ne laissez pas vos appareils de cuisson sans surveillance lorsqu’ils sont en fonction et soyez très prudents lorsque vous cuisinez avec de l’huile.

Rappelez-vous de l’importance d’ajuster la cuisson à une température appropriée pour vos aliments et gardez la surface de votre cuisinière propre et dégagée en tout temps.

Voici quoi faire si une marmite ou une casserole prend feu :

  • Étouffez les flammes en couvrant la marmite à l’aide d’un couvercle.
  • Éteignez immédiatement le rond.
  • Utilisez du bicarbonate de soude (pas de farine, car elle peut provoquer une explosion) sur un feu attribuable à la friture dans un contenant peu profond.

Ne démarrez jamais la hotte. Cela pourrait avoir pour effet d’étendre l’incendie. Ne jetez jamais d’eau sur un feu attribuable à la friture

… dus aux articles de fumeurs

Fumer la cigarette est une autre cause importante d’incendie résidentiel. Le fait de fumer avec négligence est la principale cause de décès lors d’incendies résidentiels. Un fumeur qui s’endort en fumant dans un fauteuil ou dans son lit est la plus fréquente source d’incendie causée par la cigarette. On ne devrait jamais fumer ou permettre à quelqu’un de fumer sous l’effet de médicaments, d’alcool ou de drogues.

… lors de vos travaux de rénovation et d’entretien

Les étincelles qui s’envolent au vent peuvent allumer un feu sur un toit non traité. Lorsque vous achetez, construisez ou rénovez une maison, assurez-vous que le toit est résistant au feu.

Les feuilles mortes et les aiguilles de conifères qui se trouvent dans les gouttières peuvent prendre en feu. Il est donc important de nettoyer régulièrement ces dernières, surtout durant la saison des feux de foyer.

Taillez toutes les branches d’arbres qui se trouvent à moins de trois mètres de la cheminée, ainsi que les branches mortes qui sont appuyées sur la maison, afin d’éviter qu’elles ne prennent en feu.

Afin d’empêcher les étincelles et les braises de pénétrer dans la maison et d’allumer un incendie, installez des grillages avec des ouvertures de 1,25 cm ou moins sur tous les évents qui se trouvent dans le grenier ou sur les fondations.

Pour empêcher les étincelles de s’échapper et de brûler la végétation qui entoure votre maison, faites poser un grillage pare-étincelles avec des trous d’une largeur de 1,25 cm sur la cheminée.

Entreposez le bois de foyer et les autres combustibles loin de la maison, et fermez bien les couvercles de vos poubelles.

Assurez-vous que votre adresse soit bien en évidence afin que les pompiers puissent facilement repérer votre maison en cas d’urgence.

Entretenez votre pelouse afin d’éliminer les plantes et les arbustes morts qui pourraient prendre en feu, et plantez des espèces de plantes qui sont résistantes au feu.

… en vous procurant un détecteur de fumée ou de monoxyde de carbone

Le son émis par un détecteur de fumée avertit les occupants d’un bâtiment de l’évacuer.  Installez des détecteurs de fumée et des détecteurs de monoxyde de carbone dans tous les endroits stratégiques de la maison, comme la cuisine, l’escalier principal, le couloir des chambres, ainsi que dans tous les autres endroits où circulent régulièrement les membres de la famille.

Ayez toujours sous la main un extincteur d’incendie fonctionnel.

En préparant un plan d’évacuation en cas d’incendie et en le mettant à l’essai régulièrement, vous serez préparé à agir adéquatement si un incendie se déclare.

L’hiver, saison des incendies!

Pendant la période hivernale, l’extérieur, comme l’intérieur d’une résidence, peut contenir plusieurs pièges qui risquent de nuire à l’évacuation des résidents en cas d’incendie. L’accumulation de neige dans les sorties secondaires comme le balcon, la galerie, le patio, la terrasse, les trottoirs d’accès et les autres sorties peut rendre difficile l’évacuation.

En cette période hivernale, les services de sécurité incendie de la région invitent les citoyennes et les citoyens à reconnaître les pièges qui peuvent nuire à l’évacuation rapide d’une résidence en cas d’incendie.

Quelques conseils de sécurité pour l’extérieur

  • Assurez-vous que toutes vos sorties secondaires telles que balcon, galerie, terrasse, patio, trottoir d’accès, etc. sont toujours bien déneigées. Rappelez-vous que, en cas d’incendie, vous et les autres résidents ne pourrez peut-être pas utiliser votre sortie principale pour évacuer.
  • Dégagez toujours un chemin pour permettre à tous les résidents de gagner rapidement le point de rassemblement prévu en cas d’urgence.

Quelques conseils de sécurité pour l’intérieur

  • Gardez toujours les sorties, les portes et les fenêtres libres de tout obstacle.
  • Vérifiez les fenêtres de votre demeure et gardez-les en bon état afin de pouvoir les ouvrir en tout temps, peu importe la saison. Rappelez-vous que le gel peut bloquer les fenêtres.
  • Prenez l’habitude de ranger bottes, souliers, sacs d’école, sacs de sport, etc. afin de laisser les corridors, les escaliers et les sorties libres pour éviter les chutes lors d’une évacuation.
  • Installez, si ce n’est déjà fait, des avertisseurs de fumée et des avertisseurs de monoxyde de carbone dans votre résidence. Vérifiez régulièrement s’ils fonctionnent bien. Ces appareils pourraient vous sauver la vie et celle de ceux que vous aimez.

Quelques règles de sécurité

Notre climat exige que nous utilisions divers systèmes pour chauffer nos maisons et ceci nous force parfois à recourir à des moyens de chauffage d’appoint, ce qui nous rend vulnérables aux risques d’incendie. Afin d’éliminer les risques possibles, nous vous suggérons de suivre quelques conseils pratiques.

  • Maintenez une distance libre d’au moins un mètre entre les appareils portatifs et les matériaux combustibles tels que murs, meubles, papier, tentures ou draperies.
  • Lors de l’utilisation d’un appareil de chauffage au kérosène, laissez-le refroidir avant de refaire le plein à l’extérieur du bâtiment, loin de toute source de chaleur.
  • recommandé.
  • Prévoyez un apport d’air frais suffisant lorsque l’appareil est en opération en laissant, par exemple, une fenêtre entrouverte; suivez les recommandations du fabricant à cet effet.
  • Évitez d’utiliser une rallonges pour brancher des appareils électriques de chauffage d’appoint et ne coupez jamais la protection de mise à la terre des fiches électriques.
  • Utilisez le calibre de fusible approprié au circuit à desservir.

Prévoyez toujours une seconde porte de sortie en cas d’incendie.

Plus qu’une simple affaire de brossage!

Qu’il soit propriétaire ou locataire, tout utilisateur d’appareil producteur de chaleur au combustible solide a la responsabilité du ramonage de la cheminée et de la vérification de ses composantes. Le ramonage de la cheminée est une action importante en matière de prévention d’incendie.

Quelques conseils :

  • Ne devrait être brûlé que le bois sec et de bonne qualité.
  • La cheminée devrait être ramonée dès que les dépôts de créosote accumulés sur les parois atteignent une épaisseur supérieure à 3 millimètres.
  • La base de la cheminée devrait être vidée régulièrement.
  • Les cendres chaudes devraient être déposées dans un contenant métallique avec fond surélevé et couvercle étanche et rangées à l’extérieur loin des matériaux combustibles.
  • On devrait attendre un minimum de 48 heures avant de disposer de ces cendres même si on croit qu’elles sont éteintes.
  • Les parois extérieures de la cheminée devraient faire l’objet d’une vérification régulière afin d’y déceler toute détérioration de la brique ou des joints de mortier ou encore des dommages à la couronne.
  • Toute vieille cheminée ne servant plus à un appareil de chauffage ne doit pas être utilisée comme conduit d’évacuation pour une hotte de cuisinière ou une sécheuse.

Un barbecue réussi

Maintenant que vous avez extrait du cabanon le barbecue, il faut le passer à l’inspection :

  • Retirez toutes les pièces mobiles et nettoyez l’intérieur et l’extérieur avec de l’eau savonneuse.
  • Aspergez les raccords avec cette eau savonneuse afin de vérifier la présence de fuites potentielles : si des bulles se forment lorsque vous ouvrez le gaz, c’est qu’il y a fuite.
  • Pendant l’hiver, le barbecue a pu recevoir la visite d’araignées qui y auraient laissé cocons et toiles. Cela nuit au cheminement du gaz vers les brûleurs, ce qui cause, une perte de performance et crée un risque de feu au niveau des contrôles. Afin de réduire ce problème durant la belle saison, laissez votre barbecue dans un endroit ensoleillé (avec sa housse de protection) plutôt que dans un endroit frais et humide!
  • L’utilisation du barbecue au propane comporte des risques importants de blessures, d’explosion et d’incendie. Il faut donc savoir comment l’utiliser, l’entretenir et l’entreposer en toute sécurité.

D’abord la bonbonne…

  • Toujours l’entreposer à l’extérieur, en position debout et hors de la portée des enfants.
  • Pour la transporter, garder la bonbonne bien immobilisée en position debout. S’assurer que la valve de sécurité est bien fermée et que les bonbonnes de 20 kg (45 lb) ou moins sont munies d’un bouchon d’étanchéité. Garder une fenêtre ouverte ou le coffre entrouvert.
  • Remplacer les bonbonnes défectueuses ou âgées de plus de 10 ans en les remettant au distributeur de propane. Ne jamais les jeter au rebut, car elles pourraient exploser.
  • Une utilisation sécuritaire
  • Laisser un mètre (3 pieds) entre le barbecue et la structure ou le mur.
  • Pour démarrer le barbecue : ouvrir le couvercle, ensuite le gaz, puis un des boutons de contrôle et actionner le bouton de démarrage. Ne jamais actionner le bouton de démarrage plus de deux fois.
  • Surveiller en permanence un barbecue en fonction. Afin d’éviter les brûlures, ne laisser personne s’amuser autour et ne le déplacer pas lorsqu’il est allumé.
  • Éteindre l’appareil en fermant d’abord le robinet de la bonbonne et ensuite, une fois la flamme éteinte, les boutons de contrôle.
  • Après chaque usage, nettoyez bien le tuyau d’alimentation afin d’enlever toute trace de nourriture qui pourrait attirer les petits animaux.
  • Après son utilisation, placer le barbecue loin d’une porte ou d’une fenêtre afin d’éviter l’infiltration de gaz dans la maison en cas de fuite.

Quoi faire si le barbecue prend feu ?

  • Fermer le robinet de la bonbonne, si possible.
  • Fermer le couvercle pour étouffer le feu.
  • Ne pas tenter d’éteindre le feu avec de l’eau – utiliser un extincteur portatif approprié, comme celui à poudre de type ABC. Au besoin, composer le 9-1-1.
  • Faire inspecter le barbecue par un professionnel avant de le réutiliser.

Quoi faire si la bonbonne prend feu ?

  • Si le feu se situe à la sortie du robinet de la bonbonne, s’éloigner rapidement et composez
  • le 9-1-1.
  • Ne pas tenter d’éteindre le feu et attendre les pompiers avec toute la famille au point de rassemblement

Maintenant, profitons de l’été. La limonade sirotée en regardant pousser les fleurs n’a-t-elle pas meilleur goût lorsque la sécurité des nôtres est assurée?

La sécurité et le propane

Les quelques conseils de sécurité qui suivent vous permettront d’utiliser le propane d’une manière propre, pratique et sécuritaire.

Lorsque vous transportez des bouteilles de propane gardez les robinets fermés et mettez les bouchons de sécurité, même lorsqu’elles sont vides.

  • Maintenez-les debout, dans un lieu bien aéré.
  • Déposez-les délicatement.
  • En voiture, immobilisez-les, dans un cageot de plastique pour le transport du lait par exemple.
  • Ne les laissez jamais dans un véhicule pour de longues périodes.
  • Tenez-les éloignées de la chaleur et des flammes.

 Lorsque vous utilisez votre bouteille de propane

  • Fixez-la sur une base solide loin de toute source de chaleur excessive.
  • Lors du branchement de la bouteille, vous observerez que le robinet a un filetage vers la gauche. Il ne peut être fixé que sur des appareils approuvés pour une utilisation au propane.
  • Après avoir branché la bouteille, vérifiez la présence éventuelle de fuites avec de l’eau savonneuse ou un détecteur de fuites. N’utilisez JAMAIS une allumette ou une autre source de flamme nue.
  • Ouvrez à fond le robinet de la bouteille pour une utilisation adéquate.
  • Utilisez toujours un détendeur.
  • Ne laissez pas la bouteille de propane devenir trop chaude pour éviter de faire augmenter la pression.

Lorsque vous n’utilisez PAS votre bouteille de propane

  • Fermez le robinet complètement, même lorsque la bouteille est vide.
  • Mettez le bouchon de sécurité en place.
  • Protégez le robinet : un robinet abîmé peut fuir.
  • Rangez la bouteille loin des flammes et des sources de chaleur.
  • Lorsque vous ne l’utilisez pas, rangez la bouteille à l’extérieur dans un endroit bien aéré.
  • Déposez-la debout dans un endroit sûr, loin des flammes nues et de la chaleur vive.

Ne laissez pas le feu gâcher vos fêtes!

Gardez de bons souvenirs de votre temps des fêtes en suivant les conseils décrits ci-dessous. Vous éviterez ainsi des incidents fâcheux comme un incendie ou une surcharge électrique.

L’arbre de Noël

Achetez un arbre qui vient d’être coupé; il restera vert plus longtemps et posera moins de risques d’incendie.

Un arbre ayant une plus forte teneur en eau est plus sécuritaire; vérifiez toujours s’il est frais avant de l’acheter. Si l’arbre est frais, très peu d’aiguilles tomberont au sol lorsqu’on le frappe contre le sol. Les aiguilles devraient se relier et non se casser et la résine sur la souche devrait être collante.

Placez l’arbre dans un support à pattes bien espacées pour un meilleur équilibre et ayant un gros réservoir d’eau dans lequel la base du tronc doit être immergée. Surveillez le niveau d’eau dans le réservoir.

Installez l’arbre dans un endroit loin des sources de chaleur telles que radiateurs, postes de télévision, foyers, conduits de chauffage et fenêtre ensoleillées. N’obstruez pas les portes et les fenêtres.

Ne mettez jamais de bougies allumées dans l’arbre.

Sortez l’arbre dehors immédiatement après les fêtes.

Les décorations

  • Choisissez des décorations qui sont ininflammables, non combustibles et non conductrices.
  • Si vous avez des enfants ou des animaux domestiques, n’utilisez pas de décorations qui sont trop petites.
  • Évitez d’utilisez les cheveux d’ange et la neige en aérosol qui constituent un mélange qui peut être très combustible.
  • Ne mettez pas de décorations métalliques sur l’arbre. Si elles entrent en contact avec des fils électriques défectueux, elles présenteront un risque d’électrocution.

Les lumières

  • Utilisez exclusivement les jeux de lumières certifiés par la CSA.
  • Utilisez les jeux de lumières qui conviennent à l’environnement. Les jeux de lumières d’intérieur ne doivent pas être utilisés à l’extérieur parce qui’ils ne sont pas dotés de raccordement à l’épreuve des intempéries. Rappelez-vous également que certains jeux de lumières d’extérieur dégagent trop de chaleur à l’interieur.
  • Vérifiez tous les jeux de lumières avant de les utiliser. Vérifiez s’il y a des ampoules craquelées ou des fils effilochés, brisés ou nus. Jetez les jeux défectueux.
  • N’utilisez pas d’ampoules électriques sur les arbres métalliques. Un système électrique défectueux pourrait mettre l’arbre sous tension et électrocuter toute personne qui entre en contact avec l’arbre. Illuminez plutôt les arbres métalliques à l’aide de projecteurs placés à une bonne distance de l’arbre et hors de portées de tous.
  • Éteignez toutes les décorations illuminées avant de vous coucher ou de sortir.

Les bougies

  • Placez les bougies sur une surface stable, loin de tout article qui pourrait s’enflammer.
  • Ne laissez pas de bougies allumées sans surveillance.
  • Placez les bougies à un endroit loin des courants d’air, rideaux et hors de portée des enfants et des animaux domestiques.
  • Éteignez les chandelles avant de quitter la pièce ou d’aller au lit.

Le foyer

  • Les emballages tels que boîtes, cartons et autres ne doivent pas être brûlés dans le foyer. Ils se consument trop rapidement et produisent trop de chaleur pour ce genre de construction.
  • Ne suspendez pas de bas de Noël sur le manteau du foyer quand il y a un feu de foyer.
  • Placez toujours un pare-étincelles en avant du foyer afin de vous protéger contre les étincelles qui s’échappent.
  • N’utilisez jamais d’essence out autre liquide inflammable pur démarrer un feu de foyer.
  • Ne vous servez que du bois desséché ou sec.
  • Ne laissez jamais le foyer sans surveillance ou le feu se consumer.
  • Ramassez régulièrement les cendres. Placez-les dans un contenant de métal et entreposez-les à l’extérieur, loin des matières inflammables.
  • Ne vous servez pas de l’arbre de Noël comme bois de chauffage.

Les prises murales

  • On a souvent tendance à surcharger les prises murales durant la période des fêtes. Ils s’agit là d’une habitude non sécuritaire, même si on fait cela pendant une courte période de temps.
  • Vérifiez tous les fils avant de les utiliser. Utilisez des fils certifiés par la CSA. Vérifiez s’il y a des raccords desserrés ou des fils effilochés ou nus. Jetez les fils défectueux. Lisez les étiquettes et les instructions du fabricant afin de connaître la façon sécuritaire d’utiliser les fils.
  • Introduisez complètement les fiches dans les prises. Un mauvais contact pourrait causer une surchauffe ou une électrocution.
  • Afin d’éviter toute surchauffe, n’enroulez pas la rallonge et ne la mettez pas dans un tas lorsque vous l’utilisez et ne la faites pas passer sous un tapis.

La cuisine

Les incendies attribuables à la friture sont la principale cause des incendies résidentiels au pays. Redoublez donc de prudence lorsque vous faites frire des aliments. Voici quoi faire si une marmite ou une casserole prend feu :

  • Étouffez les flammes en couvrant la marmite à l’aide d’un couvercle.
  • Éteignez immédiatement le rond.
  • Utilisez du bicarbonate de soude (pas de farine, car elle peut provoquer une explosion) sur un feu attribuable à la friture dans un contenant peu profond.
  • Ne démarrez jamais la hotte. Cela pourrait avoir pour effet d’étendre l’incendie. Ne jetez jamais d’eau sur un feu attribuable à la friture.

Quelques idées-cadeaux

  • Un détecteur de fumée
  • Un détecteur de monoxyde de carbone certifié
  • Un extincteur d’incendie ABC.
  • Un éteignoir
  • Un appareil ménager réglé par thermostat conçu spécialement pour la grande friture

Joyeux temps des fêtes !

Un printemps sans flamme!

À l’extérieur :

  • Le printemps étant la saison des amours, donc des nids, Vérifiez si un volatile quelconque n’a pas choisi d’élire domicile dans la cheminée.
  • Ramonez votre cheminée tous les printemps. Les dépôts de créosote peuvent s’enflammer facilement lors de la prochaine attisée. Les dépôts laissés dans l’installation à l’automne, combinés à l’air humide de l’été, entraînent la corrosion des pièces d’acier.
  • Il est important de faire couper les branches ou les arbres qui menacent de tomber sur des fils électriques. Sans compter que la foudre, si elle tombe sur un arbre mort, peut facilement mettre le feu.
  • Il y a le terrain à déchaumer. Il n’est pas nécessaire d’y mettre le feu! Ce n’est pas une idée flamboyante!
  • Lors de vos travaux de nettoyage, n’oubliez pas que si vous compostez il y aura moins de déchets à récolter et le compost nourrit divinement votre sol et vos plates-bandes…
  • Une fois que tout est ramassé, il ne faut surtout pas entasser les sacs de déchets le long d’un bâtiment (maison, chalet ou cabanon). En attendant le camion de ramassage, placez-les loin de toute paroi inflammable!

À l’intérieur :

  • Lors du ménage de printemps, il ne faut pas encombrer le balcon ainsi que les entrées et les sorties de la maison. C’est la même chose pour les boîtes et objets divers qu’on laisse sur les trajets d’évacuation.

Bon printemps!

Seriez-vous prêt en cas d’incendie?

Un plan d’évacuation en cas d’incendie peut sauver la vie des vôtres.

Comment mettre au point un plan d’évacuation

  • Installez un détecteur de fumée à chaque étage de votre domicile et vérifiez chacun d’eux régulièrement.
  • Dessinez un plan de votre domicile, en prenant soin d’indiquer toutes les issues possibles de chaque pièce. Prévoyez une issue principale et une issue secondaire pour chaque pièce.
  • Veillez à ce que chacun comprenne que s’il entend le détecteur de fumée, ou quelqu’un crier AU FEU, il doit immédiatement évacuer.
  • Désignez un lieu de rencontre. Quelqu’un devrait être chargé d’appeler le 9-1-1.
  • Allez rencontrer les pompiers à leur arrivée, pour leur indiquer que tout le monde est en sécurité.
  • Assurez-vous que chacun à la maison sait qu’il ne faut pas retourner dans un immeuble en feu. Les pompiers sont équipés et formés pour effectuer des sauvetages, pas vous.

Pratiquez votre plan d’évacuation

  • La pratique régulière est le meilleur moyen d’éviter la panique en situation d’urgence véritable. Assurez-vous que chaque membre de votre famille sait ce qu’il a à faire.

Autres renseignements

  • Un détecteur de fumée bien installé et fonctionnel devrait vous alerter suffisamment à l’avance pour vous permettre de quitter votre domicile en sécurité.
  • Avant d’ouvrir une porte pour sortir, touchez-la. Si elle est chaude, ne l’ouvrez pas ! Sortez par l’issue secondaire. Si la fenêtre d’une pièce est trop haute pour servir d’issue, ouvrez-la et criez pour appeler à l’aide.
  • La fumée et la chaleur ont tendance à monter, l’air frais à rester au ras du sol. Pratiquez votre évacuation en rampant.
  • Si vous vivez dans un immeuble d’habitation, mettez au point votre plan d’évacuation en tenant compte de la procédure d’évacuation prévue par les gestionnaires de l’immeuble.
  • Si votre foyer compte une personne incapable d’évacuer sans aide, chargez quelqu’un d’aider cette personne.
  • Assurez-vous que votre gardienne connaît votre plan d’évacuation.