Histoire

Histoire de la Ville de Matagami

Bienvenue sur le site officiel de la Ville de Matagami

Les premiers peuples

Les peuples autochtones occupent l’Eeyou Istchee depuis des temps immémoriaux. Ce terme signifie territoire des Cris, bien que l’homme blanc l’ait rebaptisé en tout ou en partie de plusieurs appellations au fil du temps dont Baie-James, Radissonie, Jamésie, Ungava ou Nord-du-Québec, les véritables appellations sont celles données par les Cris. Plusieurs appellations d’origine sont devenues familières, dont le mot « Matagami » qui signifie « la rencontre des eaux » en raison de la convergence des rivières Allard, Bell et Waswanipi dans le lac Matagami.

Kitchen, Otter, Sagansash et Ottereyes sont des noms de famille ancrés dans l’histoire de notre territoire qui a réussi à surgir de la dernière glaciation il y a 8 000 ans. Les autochtones, encore présents principalement durant l’été et les différentes saisons de chasse, occupent toujours le territoire et il est fréquent d’apercevoir en bordure de route ou sur une île, un camp traditionnel.

L’exploration minière

À la fin du 19e siècle, le Dr Robert Bell a été mandaté par la Commission géologique du Canada afin d’identifier le potentiel minéral dans le secteur de la rivière qui portera dorénavant son nom. Lors de sa première expédition en 1895, l’objectif était de cartographier et documenter le territoire en vue de campagnes d’exploration minière plus poussées qui ont débutées vers 1912. À cette époque, la recherche portait sur le diamant.

Après quelques campagnes infructueuses, l’exploration fut suspendue pendant plusieurs années pour s’intensifier à nouveau au milieu des années 1950, mais pour la recherche de métaux de base, ce qui donnera lieu dès le début des années 1960 à la naissance d’un des camps miniers les plus prolifiques au monde, le camp Matagami et l’histoire se poursuit depuis.

Pour en connaître d’avantage sur le camp minier, consultez cette section du site de Mine Matagami, une compagnie de Glencore.

La fondation en 1963

Du jour au lendemain, le gouvernement du Québec a décidé d’aller de l’avant avec la création d’une nouvelle ville, Matagami. À partir d’une terre vierge parsemée d’épinettes de ruisseaux et de rivières, l’idée de construire une ville minière moderne s’est concrétisée en quelques mois. Construction de rues, des réseaux d’utilité publique et de maisons auxquelles se sont rapidement greffées les infrastructures collectives, comme l’école Galinée, les premières entreprises de services, un lieu de culte et des plateaux sportifs, Matagami a surgi de nulle part afin de devenir un véritable avant-poste de l’ouverture vers le Nord.

La minière de l’époque devant fournir les habitations pour ses travailleurs, donnera à Matagami un aspect uniforme puisque la grande majorité du parc immobilier sera composée des quelques modèles sélectionnés par l’entreprise, modèles que l’on distingue encore facilement aujourd’hui.

La Baie-James

Pour certains, la période de la Baie-James représente l’âge d’or de l’économie locale. Au tournant des années 1970, Matagami connaît une période de croissance économique qui allait la marquer à jamais. Augmentation rapide de la population, développement d’entreprises, l’expression « boom town » prend tout son sens. La décision d’aménager la rivière La Grande allait lancer le Québec tout entier dans une aire de prospérité économique dont l’épicentre aura été Matagami. Encore aujourd’hui, cette période profite à Matagami, car elle lui aura laissé en héritage : sa cour de transbordement et la route de la Baie-James.

Le nom de Matagami est encore aujourd’hui associé à cette période sans précédent qui demeure dans l’imaginaire collectif. Pour Matagami, le véritable avantage de cette période aura été de pouvoir établir un réseau de communication avec les communautés autochtones de la région et de pouvoir profiter d’un réseau de transport essentiel à son développement.

Aujourd’hui

Matagami est aujourd’hui une ville dotée d’infrastructures modernes qui permettent à la population qui souhaite d’avoir un mode de vie actif et de bénéficier d’une très grande qualité de vie. Offrant des perspectives de carrières très intéressantes, l’économie locale repose sur les mines, la forêt et sur de nombreux emplois de professionnels que l’on retrouve dans les services publics.

Endroit idéal pour fonder et élever une famille, Matagami offre tout à portée de main dans un contexte sécuritaire et abordable. Notre site internet se veut une vitrine sur l’éventail des activités et services disponibles chez-nous, parcourez-le afin découvrir tout ce dont vous pourriez profiter en devenant citoyen à part entière!

Hommage aux bâtisseurs

En 2013, dans le cadre de son 50e anniversaire, la Ville de Matagami a rendu hommage à 12 de ses bâtisseurs.